La glande pinéale est considérée comme le siège de l’âme et le pont vers une conscience supérieure. L’ouverture du 3ème œil est la clé de l’éveil de nos sens psychiques, permettant l’accès à d’autres plans de réalité et de dimensions, et de connexion à l’Esprit.

Chez la plupart des adultes, la glande pinéale est calcifiée à cause du fluorure dans l’eau, du mercure dans les fruits de mer, de la nourriture raffinée, du bromure, des pesticides dans les aliments, du sucre, de l’alcool, de la caféine, du tabac, etc.

La glande pinéale du cerveau sert, entre autre, à percevoir la luminosité à travers les paupières fermées. Lors de la mort, elle sécrète de la diméthyltryptamine (DMT). La DMT est aussi la substance active centrale dans une plante sud-américaine connue sous le nom de « liane de la mort ». Les guérisseurs indigènes prétendent que par la consommation de cette plante ils peuvent atteindre une dimension de lumière où toute guérison commence. Dans le cadre d’importantes recherches mené par le Dr. Rick Strassmann (DMT – la molécule de l’esprit, 2001), Rick Strassmann fut en en mesure de prouver que la libération massive de DMT depuis la glande pinéale peut être considérée comme la cause neurologique des expériences de mort imminente (NDE en anglais, EMI en français). La DMT est sécrétée directement dans le fluide cérébro-spinal et peut ainsi atteindre les récepteurs en contact avec ce fluide, même après un arrêt cardiaque.

Après l’injection de doses de DMT chez des volontaires, ces derniers testés par Strassmann, ont reporté à plusieurs reprises des expériences impressionnantes dans une lumière surnaturelle à laquelle ils attribuaient des propriétés curatives et de révélations personnelles. Le cerveau se retrouve dans une position où s’active des pouvoirs/capacités qui peuvent guérir le corps à n’importe quel stade de la maladie. Ce phénomène est connu sous le nom rémission spontanée et est le sujet de projets de recherche interdisciplinaire. Bien qu’il soit difficile d’expliquer comment le cerveau accomplit cette tâche, les personnes concernées décrivent souvent des sensations de lumière et de chaleur qu’ils associent à ce processus.

Pendant longtemps, la lumière a joué un rôle central dans le traitement de maladies diverses, que ce soit dans le traitement de la dépression, de tumeurs ou troubles compulsifs, le champ d’applications possible semble illimité.

D’ailleurs, au point culminant de l’expérience spirituel, nous retrouvons à nouveau le phénomène de la lumière.

La lumière et la conscience reflètent la double nature d’un seul et même phénomène. La lumière se manifeste comme matière et énergie, la conscience comme corps et esprit. Malgré tout, personne ne connaît la véritable nature de la lumière ou de la conscience. Une série d’essais combinant différentes sources de lumière avec des techniques d’hypnose ont donné des résultats étonnants. À la suite de leur expérience d’ « être dans la lumière », les personnes testées ont déclaré non seulement un effet de guérison renforcée, mais aussi:

  • Suspension du temps
  • Dissolution à la lumière
  • Grand sens de paix
  • Expérience hors-du-corps
  • Expériences mystiques
  • Dans tous les cas un état inhabituel de profonde relaxation a pu être observé.

Contrairement aux techniques de relaxation traditionnelle, la « détente par la lumière » a été caractérisée par une vigilance accrue (observé sous EEG). Après test, les personnes se sentaient profondément détendues, énergiques et alertes après une première session avec la lampe.

Merci du partage